News

L’accès aux soins : un défi de territoire !

Modifié le 20/10/2022
Partager

Création d’un Centre Intercommunal de Santé

Avec les départs à la retraite des médecins généralistes et le vieillissement de la population, la santé et l’accès aux soins figurent aujourd’hui parmi les préoccupations essentielles des territoires ruraux qui s’acheminent progressivement vers une désertification médicale.

Ce constat alarmant, partagé par les professionnels de santé surmenés et les habitants sans médecin traitant, est confirmé par l’Agence Régionale de Santé Nouvelle Aquitaine lorsque dans son zonage d’avril 2022 elle classe la Communauté de Communes Bastides Dordogne-Périgord comme Zone d’Intervention Prioritaire (ZIP), c’est à dire la plus fragile. Ce classement est caractérisé par une offre de soin insuffisante ou par des difficultés dans l’accès aux soins concernant la profession de médecin généraliste. Le classement en Zone d’intervention prioritaire (ZIP) concerne plus de 1 million de personnes en Nouvelle-Aquitaine (16,8 % de la population couverte), auquel s’ajoutent les zones d’actions complémentaires (ZAC), moins fragiles mais en tension. Au total, 3,74 millions de Néo-Aquitains (62,8 %) sont concernés par ce nouveau découpage, soit 720 000 habitants supplémentaires (+ 12 %) par rapport au précédent zonage de 2018.

En quête de solutions, dans un premier temps, nous avons souhaité apporter notre soutien en cherchant à attirer des généralistes sur notre territoire.
Manifestement, les jeunes médecins cherchent plutôt des structures collégiales et multi-professionnelles, qu’elles soient libérales ou non.
Cette impression est corroborée par une enquête effectuée en avril 2019 par la commission jeunes médecins du conseil national de l’Ordre des médecins, selon laquelle les incitations financières ne sont pas prioritaires dans leur choix. Le travail en réseau et en transversalité disciplinaires, un meilleur équilibre entre vie privé et vie professionnelle, le cadre de vie, les conditions d’exercice de leur métier, sont les critères déterminants à l’installation. Les résultats de l’enquête montrent qu’il est urgent de changer de paradigme. Pour les jeunes médecins, il ne suffit plus de s’installer dans un cabinet mais de s’insérer dans un territoire.
Faute de proposer une solution adaptée, nos recherches sont restées veines.

Nous avons donc décidé d’aborder la question différemment en structurant l’offre de santé de façon plus globale avec des solutions adaptées, l’objectif étant d’accueillir des médecins salariés dans une structure appropriée.
En discutant avec nos partenaires, le Département, l’Agence Régionale de Santé, la CPAM, la MSA, l’Ordre des médecins et les professionnels de santé nous avons défini un projet pour répondre aux enjeux en matières d’accès aux soins et d’attractivité médicale sur l’ensemble de notre communauté de communes.

Ce plan comprend trois phases :

 Juillet 2022

La communauté de communes n’a pas la compétence Santé. Aussi, pour défendre un plan d’actions intercommunales, nous avons complété nos statuts communautaires avec la possibilité de créer et gérer un Centre intercommunal de Santé (CIS).

 Janvier 2023

Création du Centre Intercommunal de Santé des Bastides (CIS) avec le recrutement de deux médecins généralistes salariés sur deux antennes implantées dans deux bassins de vie importants, le Buisson de Cadouin et Monpazier. Des locaux professionnels sont en cours d’aménagement pour les accueillir. L’objectif est de rendre possible une cohabitation et une collaboration entre médecins libéraux qui exercent actuellement et les futurs médecins salariés, dans le respect de leur statut et dans l’intérêt des patients. Les deux médecins généralistes salariés du CIS intégreront également le circuit de garde pour soulager leurs confrères qui voient leur rythme de garde s’accroître considérablement avec la diminution du nombre de médecins.

Courant 2023

Ouverture d’un troisième poste de médecin généraliste salarié pour renforcer l’équipe initiale. L’objectif sera de proposer des permanences de soins, dans des communes moins peuplées et éloignées des deux centres, pour les gens qui rencontrent des difficultés à se déplacer.

Cette nouvelle façon de structurer la présence médicale et paramédicale par regroupements est un défi pour les territoires ruraux. Elle permettra d’offrir les meilleures conditions d’exercice possibles en travaillant avec l’ensemble de la profession, d’être à l’écoute des élus du territoire et bien sûr d’entretenir une étroite collaboration avec les autorités de santé, et ce dans l’intérêt du patient.

La recherche des deux candidats pour notre Centre Intercommunal de Santé est ouverte par voie de presse, mais également par les réseaux sociaux des élus et des professionnels de santé.

Prise de poste : janvier 2023.

Pour en savoir plus sur les conditions de recrutement c’est par ici

 

 

 

 

 

 

Bastides Dordogne-Périgord - Communauté des Communes
Nos services
Accueil : 05 53 73 56 20
CIAS : 05 53 74 15 16
Jeunesse : 05 53 22 34 38
Urbanisme : 05 53 74 01 66
Assainissement : 05 53 73 56 20
Finances : 05 53 63 65 20
Marchés Publics : 05 53 63 65 28
Office de Tourisme : 05 53 22 68 59

Communauté de Communes des Bastides Dordogne-Périgord
12 Av. Jean Moulin, 24150 Lalinde - Tél.: 05 53 73 56 20
Mail : ccbdp@ccbdp.fr
Web : www.ccbdp.fr

+ 33 (0)5 53 73 56 20

Recevez l’actualité de votre territoire S'inscrire
Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Facebook Instagram Twitter
Une question ? Contactez-nous sur
@ccbdp
Accès privés Les élus CIAS CT CHSCT Le bureau
© 2022 CCBDP - Tous droits réservés
Veuillez remplir tous les champs obligatoires.
L'email est invalide.