Événements

Juliette Leman, animatrice du salon

Modifié le 25/05/2022
Partager

27 – 28 – 29 mai 2022

Une édition sous le signe « de la diversité et de la joie »

Entretien

Pour cette 13e édition, le salon reprend sa forme habituelle, ce qui est une bonne chose. Combien d’artistes et artisans allez-vous accueillir ? Et quels ont été les critères de sélection ?

Juliette Leman « Nous accueillerons 46 artisans d’art et artistes cette année dont 12 en boutiques partenaires du Salon. Ce qui signifie 34 exposants sur la Place, grâce à des pagodes nous permettant d’installer des stands. Nous aimons ce mélange entre boutiques à l’année et stands éphémères et tenons à préserver ce modèle.

Comme l’édition précédente, nous avons reçu beaucoup de demandes pour participer au Salon, via 4 appels à candidatures (Jeunes créateurs, départemental, régional et national).
Nous réunissons un Comité de Sélection et nous passons l’après-midi à échanger sur les postulants : qualité du travail, originalité du métier… Nous choisissons des profils qui puissent répondre à trois impératifs : la qualité du dossier, la diversité des métiers et le professionnalisme (nous n’acceptons pas les amateurs) ».

Les exposants ne sont pas tous des professionnels du territoire, ni même de la Région ?

J.L « Exactement, la catégorie « Nationale » et la catégorie « Jeune Créateur » ouvrent le Salon à tout le territoire national. Nous recevrons par exemple cette année un charpentier de martine de Bretagne ou une maroquinière de liège de l’Essonne ».

 

Crédit photo Lignier

Crédit photo Sage-Lenoir

 

 

 

 

 

Votre démarche consiste à mettre en valeur des matériaux peu connus du grand public. Quelles sont les matières à l’honneur cette année?

J.L « Le bois, le verre, la céramique, le textile… Travaillés de manière originale : l’origami de bois par exemple ou la charpenterie de marine. Nous allons aussi exposer un voilier de 6m sur la Place, réalisation d’un de nos exposants. Nous souhaitons également mettre en valeur des matières plus rares comme la rocaille, un savoir-faire presque disparu aujourd’hui consistant à travailler une cimenterie arborescente. Ou encore des montgolfières de tissu. »

Crédit photo Werquin

Quelle est la tendance de ce 13e salon ?

J.L « La tendance est à la diversité et à la joie !

Après ces années compliquées, nous souhaitons valoriser des objets qui font du bien.
Ne sous-estimons pas le plaisir à boire le café du matin dans une tasse façonnée avec soin, avec des aspérités et des couleurs uniques ».

L’une des spécificités du salon, depuis quelques années, est de créer un partenariat avec une structure de formation professionnelle pour donner de la visibilité aux métiers d’art, favoriser les rencontres et créer des vocations.  Cette année, vous avez invité le Lycée porte d’Aquitaine de Thiviers sur les Métiers du Bois, du cuir & de l’Électrotechnique. Pouvez-vous nous présenter cet établissement ? 

J.L « Oui, d’autant que leur présence découlera d’un parcours entamé depuis septembre 2021.
À l’occasion de plusieurs rencontres avec la classe de CAP Arts du bois, nous avons évoqué avec les lycéens l’intérêt pour eux, en tant que futurs professionnels, de connaitre l’économie de Salon et les règles de base pour avoir un beau stand et mettre en lumière ces créations.
Avec l’équipe pédagogique, nous avons également organisé une rencontre avec des professionnels du territoire pour créer des liens. Grâce à ce parcours, nous avons imaginé un espace dédié mettant en lumière la qualité de leurs formations Métiers d’Art (arts du bois et filière cuir) avec des animations mettant en valeur leur technicité : démonstration de savoir-faire de scie à marqueterie et de tournage sur bois. Mais aussi un petit jeu interactif sur les styles des meubles selon les époques.
Vous savez, j’ai été bluffée, lors d’une visite avec les étudiants de l’atelier de marqueterie de Christophe Planchon, de voir la discussion entre cet artisan aguerri et ces jeunes talents sur un meuble qu’il retrouve le lustre de son époque. »

 

Cette manifestation est organisée par la Délégation Générale du Grand Bergeracois, service mutualisé par convention de quatre EPCI sous l’égide de ses quatre présidents : Frédéric Delmarès (Communauté d’Agglomération Bergeracoise), Jean-Marc Gouin (Communauté de Communes Bastides Dordogne-Périgord), Thierry Boidé (Communauté de Communes de Montaigne Montravel et Gurson), Jérôme Bétaille (Communauté de Communes Porte sud du Périgord).
En partenariat avec la mairie de Monpazier.

Bastides Dordogne-Périgord - Communauté des Communes
Nos services
Accueil : 05 53 73 56 20
CIAS : 05 53 74 15 16
Jeunesse : 05 53 22 34 38
Urbanisme : 05 53 74 01 66
Assainissement : 05 53 73 56 20
Finances : 05 53 63 65 20
Marchés Publics : 05 53 63 65 28
Office de Tourisme : 05 53 22 68 59

Communauté de Communes des Bastides Dordogne-Périgord
12 Av. Jean Moulin, 24150 Lalinde - Tél.: 05 53 73 56 20
Mail : ccbdp@ccbdp.fr
Web : www.ccbdp.fr

+ 33 (0)5 53 73 56 20

Recevez l’actualité de votre territoire S'inscrire
Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Facebook Instagram Twitter
Une question ? Contactez-nous sur
@ccbdp
Accès privés Les élus CIAS CT CHSCT Le bureau
© 2022 CCBDP - Tous droits réservés
Veuillez remplir tous les champs obligatoires.
L'email est invalide.